Que dit la législation sur la carabine à plomb ?

carabine à plomb

La vente de la carabine à plomb est désormais légale sur le marché. Autrement dit, il est actuellement possible de l’acheter pour les plus de 18 ans, mais sa puissance ne doit pas dépasser les 20 joules. Les carabines à plomb de moins de 20 joules entrent dans la catégorie D. Pour s’en procurer, il suffit de présenter une carte d’identité en cours de validité. Et au-delà de cette puissance, elles vont être répertoriées dans les armes de catégorie C. Pour les acheter, il faut disposer d’un permis de chasse ou d’une licence de tir FFT.

Qu’est-ce qu’une carabine à plomb ?

Une carabine à plomb est une arme très répandue qui entre dans la grande catégorie des armes à air comprimé. Le système le plus vendu sur le marché est l’arme à ressort. Le piston est mis en mouvement par un ressort, et en appuyant sur la détente, il est relâché. Et c’est lui-même qui va entraîner la projection de la munition en actionnant le gaz. Les calibres les plus courants sont le calibre 4,5 mm qui vous permet d’effectuer des tirs de 20 à 30 mètres de distance ; et le calibre 5,5 mm qui est connu pour sa puissance allant de 30 à 50 joules, et les tirs peuvent atteindre jusqu’à 50 à 100 mètres de distance. Mais pour acheter ce modèle, il est obligatoire de vous munir d’un permis ou d’une licence de tir FFT en cours de validité. Une carabine à plomb est généralement réservée à la pratique de loisir. Avant d’effectuer un tir, il faut impérativement respecter les règles de sécurité, c’est-à-dire en éloignant les enfants et les animaux se trouvant sur votre milieu d’exercice. Effectivement, les tirs effectués doivent être orientés vers les murs ou les talus. En respectant les consignes prescrites, une carabine à plomb n’est pas considérée comme une arme dangereuse. Elle ne peut pas tuer une personne ni un gros animal. Cliquez ici pour plus d’informations : carabines à plomb.

Comprendre la législation sur la carabine à plomb

Une arme à plomb est souvent utilisée pour le tir de loisir ou le tir sportif. Elle est actuellement accessible sur le marché. Toutefois, il est important de bien prendre en considération la législation sur sa puissance. La France a établi une nouvelle loi sur la classification des armes à feu depuis le 6 septembre 2013. La législation évoque que les armes ne sont plus classées de 1 à 8, mais plutôt de A à D. Il est essentiel de comprendre que cette classification varie en fonction de la puissance des armes et d’autres caractéristiques et particularités techniques comme le nombre de tirs. Notez que cette réglementation s’adresse à tous les détenteurs légaux d’une arme à feu sans exception, que ce soit une association sportive, ou les professionnels du secteur des munitions et armes. N’oubliez pas que le non-respect de cette loi peut entraîner des poursuites judiciaires. En outre, les carabines à plomb sont généralement classées dans deux catégories bien distinctes, qui sont les catégories D et C. Il faut savoir que les armes de catégorie D sont celles qui sont considérées comme les moins dangereuses, car ses puissances maximales sont inférieures à 20 joules. Ce sont des armes à air comprimé ou à CO2 qui marchent avec des munitions de calibre 4,5mm ou 5,5mm. Les carabines à plomb de catégorie D sont disponibles à la vente libre pour les personnes ayant plus de 18 ans. En ce qui concerne les armes de catégorie C, leur puissance est supérieure à 20 joules, elles sont souvent utilisées pour la chasse. Elles sont également disponibles sur le marché en apportant la licence de tir ou le permis de chasse ; et surtout notez qu’il est nécessaire de vous procurer d’une déclaration auprès des autorités compétentes. Quelques critères entrent également en jeu pour l’acquisition d’une arme à plomb de catégorie C, comme l’état de santé et le casier judiciaire.

Acquisition d’une carabine à plomb en catégorie D

La nouvelle réglementation sur les carabines à plomb a pour objectif de renforcer la sécurité publique. En effet, le décret n°2013-700 du 30 juillet 2013 a été modifié par les décrets des 29 juin et 20 décembre. La carabine à plomb en catégorie D qui constitue une énergie de propulsion moins lourde propose une importante flexibilité dans l’acquisition d’une arme à air comprimé. La loi française affirme que le transport d’une arme à plomb en catégorie D doit s’effectuer avec motif légitime, c’est-à-dire que si vous circulez avec ce type d’arme pour vous rendre à un stand de tir sans motif légitime, vous pouvez être affronté à une amende considérable. Pour son stockage, la loi n’exige aucune mesure particulière. Mais pour préserver la sécurité, il est prudent de respecter quelques précautions élémentaires. Par exemple, il convient de déposer l’arme à plomb dans un emplacement bien sécurisé.

Comment acheter une carabine à plomb en catégorie C ?

Pour acheter une arme à air comprimé avec une puissance supérieure à 20 joules, c’est-à-dire une carabine en catégorie C, il faut respecter les directives imposées, le port des dossiers nécessaires est obligatoire. En ce qui concerne son transport, la possession d’un permis de chasse ou la licence de tir est la réglementation pour un transport en toute légalité. Dans le cas contraire, transporter une arme classée dans cette catégorie est strictement interdite. La législation prescrite pendant le transport d’une carabine à plomb prévoit qu’elle ne doit pas immédiatement utilisable. Autrement dit, lorsque vous vous déplacez avec une arme pareille, elle doit être bien placée dans une mallette. Sachez que le non-respect de la loi sur le port et le transport de l’arme en catégorie C peut entraîner une peine d’emprisonnement et une amende. Ainsi, la réglementation sur une carabine à plomb avec une puissance supérieure à 20 joules ordonne que le détenteur doive avoir à sa disposition un endroit bien sécurisé chez lui pour entreposer l’arme. En effet, la place de ce type d’arme doit être dans un coffre-fort ou une armoire forte. 

Comment faire pour s’entraîner au tir à l’air comprimé ?

Il est important de préciser que le tir à l’air comprimé sur une propriété privée est autorisé. Toutefois, il est nécessaire de le pratiquer dans de bonnes conditions. En général, le but de tout entrainement consiste à travailler la capacité de concentration et le contrôle de soi. Avant de commencer votre pratique, assurez-vous que votre arme s’adapte parfaitement à un usage de tir loisir à domicile. Il est à noter que les carabines à plombs de catégorie C sont des armes qui sont faites pour les personnes disposant d’une expérience considérable dans la pratique. Si c’est votre première fois, il est conseillé d’opter pour les armes de catégorie D, leur puissance est moindre et elles sont faciles à manier. Ainsi, votre lieu d’exercice doit répondre aux exigences prescrites, il faut placer votre cible sur un support récupérateur dont l’objectif est de recevoir le plomb et de stopper sa course, c’est nécessaire pour éviter qu’il soit perdu dans la nature. Il est conseillé de placer ce support devant un fond solide, comme une plaque de métal, ou un talus, ou encore un mur. En outre, il est toujours recommandé de bien vous équiper pour éviter les éventuels accidents. En effet, il est important de savoir que les ricochets de plomb sont de temps en temps inévitables et imprévisibles. Le port de lunettes est alors une excellente idée. Il est également essentiel de faire très attention pour que le plomb ne puisse pas dépasser votre propriété. Et assurez-vous pour que les sonores de vos tirs ne perturbent pas votre voisinage afin que votre séance se déroule à merveille.

Cadeau original : pourquoi opter pour une box mensuelle ?
Où faire vos achats en ligne de narguilés en verre ?